Gestion du nid de frelons : quels conseils et précautions ?

Les frelons asiatiques (Vespa velutina) sont des espèces invasives originaires d’Asie, introduites en France depuis quelques années. Depuis, ils se sont répandus dans de nombreux départements et communes. Souvent situé dans les feuilles des arbres ou sous les toits, un nid peut abriter des milliers de bestioles, dont des reines, des ouvrières et des larves. Cette famille de guêpes est dangereuse pour les mellifères. Ils les attaquent pour nourrir de leurs larves. Elle est aussi risquée pour les humains, qui risquent des piqûres douloureuses et parfois mortelles. Il est donc important de savoir comment les gérer en faisant appel à un expert. Dans cet article, on vous explique comment reconnaître un nid d’un frelon, et comment le détruire en respectant les règles.

Comment reconnaître un frelon ?

Avant de s’occuper d’un nid d’un frelon, il est important de connaître sa provenance. En effet, les frelons asiatiques et les frelons européens ont des caractéristiques physiques et comportementales différentes. Cela signifie l’adoption des méthodes de destruction différentes. C’est pourquoi il est recommandé de contacter une entreprise d’extermination pour les éliminer. Vous trouvez ici plus d’informations à propos des prestations d’un professionnel.

Lire également : Comment se faire de l’argent grâce à Paypal ?

Description physique

Les Vespa velutina sont de la famille des guêpes, qui mesurent entre 2 et 4 cm de long. Ils ont des corps jaunes et noirs, avec une tête large et des antennes courtes. Leur abdomen est segmenté et se termine par une aiguillon, qui leur permet de piquer leurs proies ou leurs ennemis.

 Différences entre les frelons asiatiques et européens

Les Vespa velutina se distinguent des frelons européens (Vespa crabro) par plusieurs éléments :

Dans le meme genre : Que faire pour une meilleure chasse au gros gibier ?

  • La taille : ceux qui viennent d’Asie sont plus petits en taille que les frelons européens avec une longueur moyenne de 2,5 cm contre 3,5 cm.
  • La couleur : les frelons d’Asie ont le thorax noir, l’abdomen noir avec une bande orange, et la tête noire avec une face jaune. Les frelons européens ont le thorax brun-roux, l’abdomen jaune et noir, et la tête jaune et noire.
  • Le comportement : les frelons asiatiques sont plus agressifs que les frelons européens, surtout envers les abeilles. Ils sont aussi plus résistants au froid et peuvent rester actifs jusqu’en hiver.

 Identification d’un nid d’un frelon asiatique

C’est une construction sphérique ou ovoïde, faite de fibres végétales mâchées et mélangées à de la salive. Il est généralement suspendu à des branches d’arbres, des poutres ou des corniches. Il peut atteindre jusqu’à 80 cm de diamètre et abriter plusieurs milliers de cette famille de guêpes. Un nid d’un frelon asiatique se reconnaît à sa couleur. Il est gris foncé, presque noir, alors que les modèles européens sont gris clair, tirant vers le beige. Il se distingue aussi par sa forme avec une entrée latérale, située à la base du nid.

Si vous repérez un nid de frelon asiatique, ne tentez pas de le détruire vous-même. En effet, vous risquez de provoquer leur colère et subir une attaque en masse. Faites plutôt appel à un expert ou à une association spécialisée pour éviter tout danger.

Comportement de cette famille de guêpes

Ce sont des bestioles sociales, qui vivent en colonies organisées et hiérarchisées. Leur cycle de vie dépend de la saison. Ils interagissent avec leur milieu de différentes manières, parfois bénéfiques, parfois nuisibles.

 Organisation de la colonie

Une colonie est composée d’une reine, de plusieurs centaines ou milliers d’ouvrières et de quelques mâles. La première est la seule à se reproduire et pond des œufs dans les alvéoles du nid. Les ouvrières sont des femelles stériles. Elles s’occupent de la population, de la construction et de la défense du nid. Les mâles sont issus d’œufs non fécondés et ont pour rôle de féconder les futures reines.

 Cycle de vie des frelons

Leur cycle de vie varie selon l’espèce. Les frelons européens ont un cycle annuel. La souveraine construit un nid primaire, où elle pond ses premiers œufs. 

  • Les premières femelles éclosent au bout de quelques semaines et l’aident à agrandir le nid et à nourrir les larves. 
  • Au cours de l’été, la colonie atteint son apogée et la souveraine pond des œufs de mâles et de futures productrices. 
  • Ces dernières quittent le nid à l’automne, pour s’accoupler avec les mâles et chercher un abri pour l’hiver. 
  • Le groupe meurt ensuite et le cycle recommence l’année suivante.

Les frelons asiatiques ont un cycle similaire, mais plus long. Ils peuvent rester actifs jusqu’en hiver, et construire des nids secondaires, plus grands et plus hauts que les nids primaires. Ils sont aussi capables de se déplacer et de changer de nid en cours de saison si les conditions ne leur conviennent pas.

Interaction avec l’environnement

Les frelons ont des impacts variés sur l’écosystème. D’un côté, ils participent à la régulation des populations d’insectes, qu’ils consomment comme proies. Ils contribuent aussi à la pollinisation des fleurs, en transportant le pollen sur leur corps. De l’autre côté, ils sont des prédateurs redoutables pour les pollinisateurs, qu’ils attaquent en masse pour piller une ruche. Ces bestioles sont aussi une menace pour les humains. En effet, ceux-ci peuvent subir des piqûres douloureuses, voire mortelles en cas d’allergie. Il est donc nécessaire de contrôler les populations de cette famille de guêpes. Pour cela, vous devez vous tourner vers une entreprise spécialisée qui met en place une intervention et un traitement adapté.

Risques pour la santé et la sécurité

Ces éléments représentent des risques pour la santé et la sûreté des personnes et des animaux qui s’en approchent. Ils peuvent piquer à plusieurs reprises, provoquant des réactions allergiques ou des infections. Les nids peuvent aussi endommager les structures où ils sont installés.

Piqûres de frelons

Ces bestioles piquent pour se défendre ou pour attaquer leurs proies. Leur piqûre est très douloureuse et injecte du venin dans la peau. Le venin contient des substances qui provoquent une inflammation, une rougeur, un gonflement et une démangeaison. Dans la plupart des cas, ces symptômes disparaissent au bout de quelques heures ou de quelques jours. Il faut cependant surveiller l’évolution de la piqûre et consulter un médecin en cas de signes d’infection, comme une fièvre, un pus ou une douleur intense.

Réactions allergiques

Certaines personnes sont allergiques au venin de frelon et peuvent développer des réactions graves, voire mortelles. Ces réactions peuvent se manifester par une difficulté à respirer, une chute de la tension artérielle, une perte de connaissance ou un choc anaphylactique. Il s’agit d’une urgence médicale, qui nécessite une injection d’adrénaline et une hospitalisation. Si vous savez que vous êtes allergique au venin de frelon, vous devez toujours avoir sur vous un auto-injecteur d’adrénaline.

Dangers potentiels pour les structures 

Les nids de frelons peuvent aussi causer des dommages aux structures où ils sont situés. Par exemple, un nid d’un frelon peut obstruer une cheminée, une gouttière, une ventilation, ou un conduit électrique. Il peut même provoquer des dysfonctionnements ou des incendies. Aussi, un nid de frelon ou de guêpe asiatique fragilise une branche d’arbre. Mais le plus grave, il nuit à la biodiversité, en éliminant les insectes pollinisateurs, comme les abeilles, ou en perturbant l’équilibre des écosystèmes.

Gestion d’un nid de frelon asiatique

Ce type d’espèce doit être détruit pour éviter les différents risques. Il existe plusieurs méthodes de destruction, mais il est recommandé de faire appel à un professionnel ou à une association compétents pour son éradication. Il faut aussi respecter les réglementations et les législations locales.

 Méthodes de destruction des nids

Les méthodes de destruction des nids de cette famille de guêpes peuvent être chimiques, thermiques, mécaniques ou biologiques. Elles consistent à injecter un produit, à brûler, à décrocher ou à piéger le nid selon la situation. Elles doivent être réalisées avec précaution, en portant des équipements de protection et en évitant de les perturber.

Désinfection professionnelle vs. méthodes amateurs

Il est fortement déconseillé de tenter de détruire un nid de frelon asiatique ou européen soi-même. Cela peut être dangereux et inefficace. Il vaut mieux engager un expert qui dispose du matériel et du savoir-faire nécessaires. 

Réglementations et législations locales

La destruction des nids de frelons est soumise à des réglementations et des législations locales, qui varient selon le département. Renseignez-vous auprès de la préfecture, pour connaître les modalités et les conditions de destruction. Il faut aussi respecter votre entourage, en évitant de polluer ou de dégrader les lieux où se trouvent les nids.

Prévention d’un nid de frelon asiatique

Pour éviter sa prolifération, il existe des mesures de prévention que vous pouvez prendre. Il faut aussi surveiller les nids potentiels, et les signaler rapidement afin d’éviter qu’ils deviennent invasifs en France. 

 Mesures de prévention 

Au début du printemps, les souveraines sortent de leur hibernation et cherchent un endroit pour construire leur nid. Il faut donc limiter les sources d’attraction, comme les fleurs, les fruits, les déchets ou les ruches. Vous pouvez aussi installer des pièges, qui empêchent les souveraines de sortir. Au début de l’été, celles-ci abandonnent leur nid primaire et fondent un nid secondaire, plus grand et plus haut. Inspectez donc les arbres, les toits, les greniers ou les cheminées et repérez les nids avant qu’ils ne deviennent trop gros.

Importance de la surveillance des nids potentiels

En cas de présence de nid de frelon asiatique ou européen, il ne faut pas le toucher ni le déranger. Signalez-le plutôt à la mairie, à la préfecture ou à une association comme la GDSA. Elle se chargera de le détruire. Toutefois, vous devez agir vite, car un nid d’un frelon peut contenir plusieurs milliers d’individus et peut causer des dommages aux pollinisateurs et aux humains.

Sensibilisation de la population 

La gestion d’un nid de frelon asiatique est une affaire collective. En d’autres termes, elle nécessite la participation et la responsabilité de tous. Informez la population sur les risques liés aux nids de frelons, et sur les moyens de les prévenir et de les éliminer. Sensibilisez-la également sur le respect des réglementations et des législations locales, qui encadrent la destruction en cas de présence de ces insectes. En effet, il faut protéger les abeilles, qui sont essentielles pour la pollinisation et la biodiversité.